Skip to main content

Blogue TUF Nations d'Olivier Aubin-Mercier : Épisode 10

Le mi-moyen Olivier Aubin-Mercier (@MMAOAM) nous livrera ses confidences semaine après semaine tout au cours de l'actuelle saison "L'Ultime combattant Nations : Canada vs Australie" en plus de vous dévoiler certains faits inédits.

Après son combat contre Vik, le visage de Luke n'a pas mis de temps à marquer. La rapidité avec laquelle l'enflure a évolué était assez impressionnante. Heureusement pour lui, il ne s'agissait que de vilaines coupures; il n'y avait pas de fracture.

Sheldon lui, avait reçu de bonnes nouvelles concernant l'état de son cou. Il ne serait pas obligé de déclarer forfait et pourrait poursuivre le tournoi. Quand un coéquipier reçoit des nouvelles positives, ça nous donne toujours un petit "boost", mais je mentirais si je ne disais pas qu'il y a toujours un revers à la médaille : comme Sheldon allait pouvoir combattre, Nordine ne pourrait pas le remplacer. Même s'il était heureux pour Sheldon, Nordine était donc quand même un peu déçu. Disons qu'il vivait des émotions contradictoires.

Après le combat, nous avons dû aller plaider notre cause devant Dana afin de lui faire savoir qui ont désirait affronter en demi-finale. Il s'agissait de ma première discussion avec Dana White et laissez-moi vous dire que je suis content qu'ils en aient coupé des bouts au montage! J'ai complètement "choké" comme on dit en bon québécois. J'étais stressé et mon anglais n'était pas tout à fait au point… C'était quand même assez drôle parce que Kyle Noke était certain que j'avais dit que je voulais me battre contre Kajan et il était allé répéter à tous les membres de l'équipe australienne que c'était vraiment bizarre que j'aie choisi d'affronter Kajan en demi-finale. Je m'étais peut-être mal exprimé. Bref, vous comprenez maintenant pourquoi je suis content qu'ils n'aient pas montré l'intégrale de la conversation?

Il n'en reste pas moins que ce n'est pas tous les jours qu'on va discuter avec le "big boss" de l'UFC. Même Kajan, qui est un gars qui n'a pourtant pas l'habitude d'être gêné, était assez intimidé. Une fois devant Dana, il s'est un peu fait prendre à son propre jeu, car même s'il a passé son temps à répéter qu'il voulait affronter Rich, il a voulu montrer que s'il était pour combattre à l'UFC, il était prêt à tout, donc prêt à affronter n'importe qui. Et je pense qu'il a bien fait. C'était la bonne chose à dire à ce moment-là.

Dès le départ, nous avions un doute raisonnable qu'ils n'allaient pas suivre le plan de Chad. Il avait tellement fait de la grosse propagande pour essayer de justifier un combat entre lui et Rich que ça semblait improbable que ça se produise. On se disait que la production allait vouloir faire une "twist". Ils auraient pu décider de me mettre contre Kajan, mais en raison des circonstances, ils ont plutôt choisi de mettre les bâtons dans les roues de Chad.

Moi j'ai eu le combat que je voulais. Je pense qu'on l'a vu à ma réaction : j'étais vraiment content d'être tombé sur Rich. Sans vouloir être méchant avec Richard, je dirais que pour moi, c'était comme remporter le gros lot. À mon avis, c'était le moins bon combattant des demi-finales chez les mi-moyens. En plus, ce n'était pas un de mes amis. Bien sûr, nous avions appris à nous connaître au fil des semaines et c'était quelqu'un que j'appréciais, mais je préférais de loin l'affronter lui que de me retrouver opposé à un coéquipier comme Kajan ou Chad.

Au confessionnal, j'ai dit que je pensais que je pourrais avoir le KO ou la soumission de la saison contre Richard, mais pas le combat de la saison. La raison pour laquelle j'ai dit ça, c'est que j'étais persuadé que la performance offerte par Nordine et Tyler serait difficile à battre. Je n'avais pas l'impression que nos deux styles nous permettraient de faire oublier ce combat-là. Je ne suis pas un "brawler" et je n'ai pas l'impression que Rich en soit un non plus.

Cette semaine par contre, c'est Chad et Kajan qui allaient devoir s'affronter. Au moment de mettre les choses en place, de faire les choix du vestiaire, des entraîneurs, etc., Kajan s'est montré très conciliant. Il a donné à Chad absolument tout ce qu'il voulait. Kajan voulait vraiment affronter le meilleur Chad. Ce qui est plate par contre, c'est qu'il ne s'est pas battu en tant que le meilleur Kajan… Ce ne fut pas un combat facile à regarder, et ce pour plusieurs raisons.

Quand les "matchups" ont été annoncés, plusieurs d'entre nous ont été approchés pour aller dans le coin de l'un ou l'autre des combattants. Par exemple, Kru Ash m'avait demandé si je voulais aller dans le coin de Chad et j'avais refusé parce que j'avais l'impression que je n'avais pas ma place dans aucun des deux coins. C'était deux de mes amis et en plus, j'avais d'autres chats à fouetter, car j'allais bientôt devoir me battre à mon tour. Kajan avait pour sa part demandé à Nordine d'être dans son coin, mais il n'était pas à l'aise de prendre parti, donc il avait lui aussi refusé.

Chad a décidé d'employer une autre tactique. Il s'est rapproché des membres de l'équipe australienne et a même demandé à un entraîneur australien, Tussa, d'être dans son coin. Personnellement, je n'avais pas vraiment remarqué au début qu'il s'était rapproché des Australiens et à vrai dire, qu'il l'ait fait ne me surprend pas et ne me dérange pas du tout. À la limite même, je pense que c'était une bonne idée. Chad est quelqu'un d'intelligent et de très calculé. Il ne laisse pas les choses au hasard. Il avait dû y penser longtemps avant. Rendu à un stade de la compétition, ça devient chacun pour soi. Et il était prêt à faire tout ce qu'il fallait pour gagner.

Là où il y a eu un problème cependant, c'est l'injustice envers Kajan. Quand les gars étaient au vestiaire avant le combat, on a vu Luke Harris entrer et aller rappeler aux entraîneurs de s'assurer d'être deux personnes de chaque côté. C'est que nous avions su qu'il y aurait trois personnes dans le coin de Chad et nous trouvions ça un peu injuste. Luke était donc intervenu afin de mettre les coachs en garde et même s'ils nous avaient assurés qu'ils allaient répartir les hommes de coin équitablement, nous voyions bien qu'en pratique, ils n'en faisaient rien. Nous nous sentions mal et nous nous demandions si on ne devait pas aller dans le coin de Kajan pour l'aider.

Après coup, quand j'ai vu l'épisode à la télévision, j'ai été frustré de voir que les entraîneurs étaient du côté de Chad de façon aussi marquée. Là-bas, nous n'avions pas vraiment vécu les choses de cette façon, car on ne savait pas tout ce qui se passait. Que Kru Ash ait été du côté de Chad, on s'en doutait puisque c'était son homme de coin et qu'en plus, ils s'entraînaient ensemble dans la réalité. Mais nous pensions que Patrick était vraiment neutre. Et j'ai été déçu de voir Fabio donner des conseils à Chad, avant de se rendre dans le coin de Kajan. L'attitude des entraîneurs a donc été une déception pour moi. Que Chad ait trois entraîneurs alors que le seul que Kajan avait ne donnait même pas l'impression d'avoir envie d'être là, nous sommes plusieurs à avoir trouvé ça ordinaire.

Pour ce qui est du combat, les deux sont restés debout à échanger des jabs. Ils ont été très techniques. Sur le coup, je donnais le premier round à Chad, mais après l'avoir revu à la télévision, je donnais un léger avantage à Kajan. C'était tellement serré que je pense que ça aurait pu aller des deux côtés. Il y a eu des bons coups d'un côté comme de l'autre. On voyait que Chad essayait de mettre plus de pression qu'à son dernier combat. Kajan a essayé de l'emmener au sol, mais ça n'a pas fonctionné. Justement, quand Kajan essayait des mises au sol, il ne faisait pas de combos avant. Il allait directement pour la mise au sol et je pense d'ailleurs que c'est une des erreurs qu'il a faites contre Chad.

Au second round, ça a été un peu la même chose. Chad s'est montré un peu plus agressif, mais en contrepartie, les jabs de Kajan rentraient beaucoup plus… du moins jusqu'au moment où il s'est fait pincer. Je me souviens avoir tourné la tête à ce moment-là pour ne pas voir ce qui arrivait. Je ne voulais pas regarder la fin du combat. C'était difficile à voir. Et ce n'est pas uniquement parce que c'était Kajan. Oui j'étais plus proche de Kajan, mais je crois que j'aurais eu exactement la même réaction pour Chad.

J'ai regardé la fin de l'épisode avec beaucoup d'émotions. C'est très triste de voir que Kajan s'est encore fait démolir la figure. De voir sa réaction aussi en raison du rejet qu'il a vécu a été quelque chose de difficile. Nous les Canadiens, on n'osait pas encourager personne et les Australiens étaient pas mal tous du côté de Chad. Je crois qu'il n'y a que Vik Grujic qui a encouragé Kajan.

Mais malgré le fait que j'ai eu du mal à en regarder la fin, je trouve que c'était le meilleur épisode de la saison, voire le meilleur épisode de toutes les saisons The Ultimate Fighter. Même si c'est minime comme prix de consolation, c'est vraiment Kajan le héros de cet épisode-là. Au bout du compte, c'est lui qui a le mieux paru dans tout ça.

L'Ultime combattant Nations : Canada vs Australie” (#TUFNations) vous est présenté en anglais chaque semaine à 22:00 HE sur les ondes de Sportsnet 360. Une version française sous-titrée adaptée pour le Québec vous est aussi présentée sur TVA Sports à horaire variable. Pour de plus amples informations sur l'horaire de diffusion, consultez la grille horaire de TVA Sports au http://www.tvasports.ca/grille-horaire.