Skip to main content

Blogue TUF Nations d'Olivier Aubin-Mercier : Épisode 3

Le mi-moyen Olivier Aubin-Mercier (@MMAOAM) nous livrera ses confidences semaine après semaine tout au cours de l'actuelle saison "L'Ultime combattant Nations : Canada vs Australie" en plus de vous dévoiler certains faits inédits.

Cette semaine, nous étions pas mal moins patients. Après qu'on ait dérangé les Australiens qui tentaient de dormir, ils ont décidé de se venger le lendemain matin. Vers 8:00, Tyler s'est mis à "caller" l'orignal avec son "didgeridoo" et voyez-vous, s'il y a quelque chose que je ne peux pas supporter, c'est de me faire réveiller. Je m'étais levé du mauvais pied, mais Nordine lui, il avait enligné Tyler solide. Il faut dire que ce n'est pas un gars particulièrement patient. Je ne dirais pas qu'il est rancunier, mais c'est un gars qui n'a pas peur de dire ce qu'il pense vraiment. Il a donc dit qu'il voulait découper Tyler en petits morceaux, qu'il allait le "geler raide", que par malchance il y aurait un arbitre dans la cage le jour où il allait le battre et que la vengeance sera terrible. Je pense que ça suffit pour se faire une idée de l'humeur de Nordine le matin… Quel homme ce Nordine!

Si le torchon commençait à brûler entre Tyler Manawaroa et Nordine Taleb, on ne pouvait pas en dire autant entre Chad Laprise et Chris Indich. Ce sont deux combattants qui se ressemblent beaucoup. Ils sont de nature plutôt introvertie, ne parlent pas beaucoup, ni ne prennent beaucoup de place. À vrai dire, jusqu'à ce moment, Indich était plutôt passé inaperçu. Dans un cas comme dans l'autre, ce ne sont pas des athlètes qui attisent la haine. S'ils se ressemblent à ce niveau, ce sont toutefois deux gars totalement différents. Chris Indich a eu une enfance difficile. Son père était alcoolique et le battait. Il s'est lancé dans les sports de combat pour mieux gérer son agressivité. À ce stade de la compétition, on ne connaissait pas encore toutes ces choses au sujet de son passé.

Quant à Chad, on le voyait souvent avec sa Bible dans la maison. Il m'avait déjà expliqué qu'il était Chrétien, mais je ne savais pas qu'il l'était à ce point! Je dois avouer qu'en le voyant lire des psaumes dans le confessionnal en écoutant l'émission, je ne m'attendais pas à ça! Comment pourrais-je l'expliquer… Disons qu'il m'a fait penser à un personnage de film. Soit à Jules Winnfield, le 'black' dans "Pulp Fiction" qui récite des versets de la Bible, ou un tueur psychopathe comme dans "Seven", mais en moins pire... Je n'ai pas de misère à croire qu'il va avoir un bon capital de popularité auprès des Américains! J'aime beaucoup Chad. Je trouve qu'il a ajouté quelque chose à cet épisode!

Cette semaine, on a pu voir que Kyle Noke a encore fait tout le contraire de ce qui je pense, aurait été la bonne chose à faire. Il a fait venir un entraîneur en conditionnement physique. Personnellement, je pense qu'ils perdent un précieux temps à se drainer plutôt qu'à améliorer leur technique. D'ailleurs, les combattants australiens commençaient à être tellement au bout du rouleau qu'ils n'arrivaient même plus à compléter leurs séances d'entraînement quotidiennes. Et en plus, Noke n'a pas fait venir n'importe quel entraîneur, il a fait venir Jonathan Chaimberg. Jon, c'est non seulement l'entraîneur de Chad Laprise et Nordine Taleb, mais Kajan Johnson s'est aussi déjà entraîné avec lui, bien que ce ne soit maintenant plus le cas. Si Chad est resté plus réservé, Kajan lui ne l'a pas digéré et ne s'est pas gêné pour le traiter de "Fu… traitor" [traître]. Nordine lui a aussi passé la même remarque. À vrai dire, je pense que c'est ce que tout le monde pensait. Ces choses-là ne se font tout simplement pas.

De mon côté, je n'ai pas pu m'empêcher de questionner le fait que Chaimberg avait sûrement accepté d'aider les Australiens par opportunisme. Il est possible qu'il l'ait fait pour profiter de la chance qui s'offrait à lui de passer à la télévision. Sauf que ça peut être une arme à deux tranchants. D'un côté, il peut faire connaître sa "business", mais de l'autre côté, son manque de loyauté envers ses athlètes peut aussi lui nuire.

Le bon côté de tout ça, c'est que Chaimberg n'a pas l'habitude de ménager ses athlètes. Le but : leur faire vomir les légumes à la salmonelle qu'ils avaient mangés. Personnellement, je n'endosse pas cette façon de s'entraîner qui s'apparente à la mode du cross-fit. Je pense que les entraînements intenses ont leur place, mais le moment était mal choisi. Quand on est un combattant en arts martiaux mixtes, il faut s'entraîner plusieurs fois par jour et le faire intelligemment pour éviter toute blessure ou surentraînement.

Dans un sens, on ne peut pas en vouloir à Kyle d'avoir appelé Chaimberg. Il avait le choix d'accepter ou non et il aurait pu décider de rester à l'écart. On a toujours des choix à faire dans la vie et quand on fait les mauvais, on s'expose aux critiques. Prenez par exemple mon ami Alexandre Émond. Quand il avoue être un fan fini de la télésérie "Glee", c'est plate pour lui, mais il me donne le droit de rire de lui. Et bien c'est pareil pour Jonathan. Il a accepté d'aider les Australiens, donc il doit en assumer les conséquences. Ça nous donne le droit de le critiquer et de se moquer de lui. Par exemple, afin de rendre hommage à son légendaire teint de spray-tan – qui est jaune-orange – on a pensé lui faire la magnifique danse des Oompa-Loompas , mais on s'est dit que ce serait peut-être un peu méchant et de mauvais goût. Par contre, il ne faudrait pas s'étonner que son manque de loyauté ait des répercussions sur ses relations futures avec Nordine… En plus, les Australiens n'ont pas cessé de nous narguer en disant qu'il leur avait fourni des fiches sur nous avec nos forces et faiblesses, mais nous ne sommes pas tombés dans le panneau. Quels conards ces Australiens!

De notre côté, tout allait comme sur des roulettes. Avec deux victoires consécutives, nous étions confiants, positifs, pleins d'énergie et nous formions une équipe plus unie que jamais. Il nous arrivait de faire des choses qu'on ne faisait pas en temps normal comme prendre des bains de glace. Personnellement, je l'ai fait, parce qu'on m'a dit que c'était bon pour moi, mais pour être honnête, je n'ai aucune idée pour de la raison pour laquelle on le fait! Je crois que ça aide à la récupération et que ça calme l'inflammation. J'ai été pas mal surpris du fait qu'il a fallu à Nordine un bon 5 minutes avant d'avoir le courage de s'immerger. Quelle moumoune ce Nordine!

De retour à la maison, les Australiens s'en étaient pris à l'orignal au-dessus du foyer et c'est plutôt étrange, car je ne m'en souvenais même plus. Quand les gars ont vu ça, j'étais probablement occupé quelque part à la cuisine à me servir un verre de vin! Sans blague, il s'agit du premier épisode où je n'ai pas l'air de l'alcoolique du village et pourtant, je ne conserve aucun souvenir du moment on a découvert l'original couvert de tampon…

À l'autre séance d'entraînement des Australiens, on a appris que Tyler était blessé au pouce et qu'à défaut de pouvoir faire quelque chose pour sa blessure, Israel avait décidé de le mettre au régime parce qu'il était en surpoids. Il pesait 199 livres et à ce stade de la compétition, il avait une chance sur trois d'être le prochain à combattre. Il avait bien raison de le mettre à la diète. Considérant qu'il devait manger une espèce de salade aux œufs broyés avec des avocats pendant que ses coéquipiers mangeaient des chips et de la pizza, ce n'était pas étonnant qu'il ait des difficultés. Je ne sais pas si c'est une recette australienne, mais ça avait l'air terriblement mauvais!

Cette semaine, on a eu droit à un combat très technique. Les gens qui s'y connaissent moins n'ont peut-être pas remarqué toutes les subtilités, mais il y avait beaucoup de jeux de pieds, de blocages, d'esquives et d'angles. J'ai l'impression que Chad a eu un combat assez facile. Il a peut-être encaissé 4 ou 5 bons coups, tout au plus.

Il a quand même été surprenant qu'Indich choisisse de combattre debout. Peut-être avait-il quelque chose à prouver, peut-être était-ce sa stratégie d'essayer de prendre Chad par surprise, ou peut-être aussi n'a-t-il tout simplement jamais eu les ouvertures nécessaires pour se risquer à tenter de mise au sol. Il était pas mal magané, mais il semble qu'il en ait l'habitude! Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais durant cet épisode, chaque fois qu'on voyait des séquences d'entraînement de l'équipe australienne, on voyait toujours Chris manger des coups. C'était vraiment étrange!

Après le combat, qu'il ait accepté de se rendre au confessionnal afin de répondre à des questions démontre une grande force de caractère. Il a fondu en larme parce qu'il ne voulait pas que les proches voient son visage. Au bout du compte, Chris Indich aura gagné notre respect avec ce combat-là. Je pense que tout le monde l'aime bien.

Finalement, le prochain combat a été annoncé et c'est sans grande surprise qu'on a pu voir que Nordine allait finalement pouvoir régler ses comptes avec Tyler. Il était volontaire et puis Tyler était d'accord pour l'affronter. Une fois à la maison, on blaguait en disant que tout le monde avait peur de Nordine avec sa face de "badass". Nordine, c'est comme le méchant dans un film d'action. C'est le genre de gars qui te donne envie de dire "Excusez-moi monsieur" quand tu l'accroches sur la rue… ou quand tu le traites de moumoune dans un blog! Une fois, on avait demandé aux Australiens qui se porterait volontaire pour affronter Nordine et Tyler avait répondu à l'appel. Nous y voilà…

En passant, excusez-moi monsieur Nordine…

L'Ultime combattant Nations : Canada vs Australie” (#TUFNations) vous est présenté en anglais chaque semaine à 22:00 HE sur les ondes de Sportsnet 360. Une version française sous-titrée adaptée pour le Québec vous est aussi présentée sur TVA Sports à horaire variable. Pour de plus amples informations sur l'horaire de diffusion, consultez la grille horaire de TVA Sports au http://www.tvasports.ca/grille-horaire.