Skip to main content

Leben vs. Stann : Un combat d'Antan

Avant
l'UFC, avant le MMA, avant même que le Marquis de Queensbury mette
en place les règles de la boxe que nous connaissons aujourd'hui, il
y avait le combat équitable entre deux hommes. Deux pugilistes se
rencontraient au milieu d'un ring, et ils échangeaient des coups
jusqu'à un des deux tombe et ne se relève plus. Samedi soir,
lorsque Chris Leben et Brian Stann se rencontreront au milieu de
l'Octogone, cela risque probablement de nous remémorer cette belle
époque.

Commençons
par Stann : né sur une base Aérienne au Japon, ce jeune homme était
destiné à une vie militaire depuis sa naissance, et à l'age de 19
ans il s'est inscrit dans cette logique à l'académie Navale. Stann
a servi son pays en tant que Marines et a passé une partie de son
temps en Irak. C'est dans ce pays, en 2005, que Stann a gagné la
Silver Star pour avoir sauvé son régiment d'une attaque d’insurgés.

Peu
de temps après son retour d'Irak, en Janvier 2006, Stann a fait ses
débuts dans le MMA. Stann servait encore chez les Marines à cette
période, et il était irrémédiablement évident qu'il comptait
appliquer ce qu'il avait appris en tant que militaire au combat
sportif. Stann ne reculait devant rien, le jeune Marines a gagné ses
six premiers combats, dont un combat contre Doug Marshall pour la
ceinture poids mi-lourd du WEC en Mars 2008, sans jamais dépasser
le premier round.

Stann
a perdu sa ceinture lors du combat suivant face à Steve Cantwell.
Cependant le combat avait atteint un tel niveau qu'ils ont attiré
l'attention de l'UFC. Une fois dans la sphère de l'UFC, Stann a
rencontré quelques difficultés à trouver ses marques. Il a perdu
au cours de ses débuts, face à Krsyzstof Soszynzki, mais en
véritable guerrier il est revenu pour venger sa seule défaite grâce
à une victoire par décision lors d'un combat revanche face à Steve
Cantwell.

Rodney
Wallace subit la loi de Stann dans son prochain match, encore par
décision. Puis Phil Davis arrête l'élan de l'ancien champion du
WEC lorsqu'il le bat par décision à l'UFC 109.

En
vrai marines, Stann s'adapte et il surmonte : le résident de
Pennysylvanie descend à la catégorie des poids moyens pour
affronter Mike Massenzio. La décision fut la bonne, Stann gagne par
soumission pour la première fois de sa carrière, et remporte le
bonus du combat de la soirée par la même occassion.

Stann
se construit une nouvelle carrière en tant que combattant poids
moyen, et une victoire face à Chris Leben, un des combattants les
plus coriace de l'UFC, lui permettrait de se placer convenablement
sur la liste des challengers.

Chris
Leben a été présenté aux fans de l'UFC au cours de la première
saison de The Ultimate Fighter. Il est devenu rapidement un sujet de
controverse, le résident d'Oregon était capable d'exploser de rage
ou de s'effondrer en larmes d'un moment à l'autre. Qu'on aime ou on
aime pas, on le regardait de près.

Lorsque
Leben monte dans l'Octogone, c'est pareil. Il n'était pas
particulièrement connu pour sa technique, il pouvait encaisser des
coups pendant trois rounds sans jamais reculer d'un pas, mettre son
adversaire KO avec un coup de poing sorti de nulle part, ou
se prendre un KO au premier round sans jamais toucher son adversaire.
Sa hargne et sa dureté lui ont permis d'obtenir deux fois la prime
du combat de la soirée, et deux fois le KO de la soirée. Ainsi
qu'on aime son style de bagarreur ou que l'on ne l'aime pas, on ne
rate jamais ses combats.

Mais
en 2010, Leben a rajouté de nouvelles cordes à son arc. Toujours
doté d'un crâne d'acier et des poings en béton, le combattant
poids moyen se vante maintenant d'une boxe technique et propre ainsi
qu'un jeu dangereux au sol. Donc en trois combats au courant de cette
année, Leben n'en a perdu aucun, et il présenté de nettes
améliorations techniques à chaque sortie.

Leben
est sur le point de se placer parmi des challengers de la catégorie
poids moyen pour la deuxième fois, et la seule chose qui peut
l’arrêter est Brian Stann.