Skip to main content

Fitch et Dos Santos ; des ceintures en ligne de mire

Suite à l'UFC 117, Jon Fitch et Junior Dos Santos ont confirmé leurs places comme challenger officiel pour le titre de leurs catégories respectives grâce à des victoires dominantes. Voici un petit portrait de deux hommes qui ont eu des parcours et des styles très différents, mais ils ont tous les deux le même but.

Jon Fitch a commencé sa carrière de combattant dans la catégorie des mi-lourds mais, malgré des bons résultats à ce poids, il a rapidement décidé de descendre de catégorie de poids. En tant que poids moyen, Fitch a obtenu des victoires contre des combattants tels que Shonie Carter, Alexei Serdyukov et Jeff Joslin avant d'arriver à l'UFC avec une victoire supplémentaire face à Brock Larson.

A l'UFC, Fitch est descendu au poids welter. Une fois dans la bonne catégorie, les victoires se sont enchaînées. Il a fait une série de 16 victoires consécutives, dont huit à l'UFC, avec parmi ses victimes Thiago Alves, Roan Carneiro, Josh Burkman et Diego Sanchez. Ce qui lui a valu son premier combat pour le titre des poids welter.

Contre Georges St. Pierre, en août 2008, Fitch a montré son ardeur. Surclassé physiquement par un champion qui est considéré comme le meilleur athlète du sport, Fitch a été dominé mais n'a jamais accepté la défaite.

Fitch a beaucoup appris de sa première défaite en six ans. Le lutteur a compris que s'il voulait rivaliser avec le champion, il sera obligé de devenir plus fort et plus rapide. Et c'est bien ce qu'il a fait.

Depuis cette défaite, Fitch a complètement dominé tous ses adversaires. Gono, Thiago, Pierce et Saunders sont tous tombés avant le week-end dernier, quand Fitch a affronté Thiago Alves pour le titre de challenger officiel. Le puissant Brésilien a subi la même sort. Fitch ne l'a pas lâché du début jusqu'à la fin du combat pour gagner par une décision unanime.

Reste à voir si son deuxième rencontre avec le champion sera plus à son avantage.

Comme Jon Fitch, Junior Dos Santos a eu une carrière impressionnante avant d'arriver à l'UFC, avec un parcours plus court avec seulement cinq victoires pour une seule défaite. Mais c'est là que les similitudes s’arrêtent.

Contrairement au style de lutteur et le travail de sape de Jon Fitch, Dos Santos est un boxeur réputé pour sa puissance de frappe. Depuis son arrivé à l'UFC, le Brésilien n'a jamais eu besoin de sa ceinture marron de jiu jitsu ; Fabricio Werdum, Stefan Struve, Gilbert Yvel et Gabriel Gonzaga se sont tous effondrés par KO ou TKO face à son incroyable puissance, deux des quatre combats lui ont fait gagner le bonus pour KO de la soirée. Mirko Cro Cop, la légende du MMA et de la boxe, a abandonné quand Dos Santos l'a frappé tellement fort qu'il l'a blessé à l’œil.

Avec des débuts aussi impressionnants, il ne fallait pas attendre très longtemps avant que l'UFC s'aperçoivent de son potentiel et lui faire combattre pour une chance de contester la ceinture des poids lourds. Ce combat est venu à l'UFC 117, quand Dos Santos et Roy Nelson se sont affrontés pour la place de challenger officiel. Nelson a montré un ardeur et un courage hors-norme, mais il n'a rien pu faire contre les attaques incessantes du Brésilien. Dos Santos a puni le champion du TUF pendant trois rounds jusqu'à les juges lui déclarent gagnant à l'unanimité.

Dos Santos se trouve maintenant dans la position enviable de challenger officiel. Si tout se passe bien, il affrontera le gagnant du combat entre Brock Lesnar et Cain Velasquez qui aura lieu à l'UFC 121. Tous les deux sont rapides et puissants, ils sont probablement les deux meilleurs lutteurs de la catégorie des poids lourds. Que le gagnant de ce combat soit Lesnar ou Velasquez, un combat contre Dos Santos promet d'être explosif.