Skip to main content

Daley sort le "trash"

Darragh Creamer - Il y a quelques mois , quand l'UFC a annoncé le combat entre Josh Koscheck et Paul Daley ce n'était qu'un combat comme un autre. Daley est un jeune boxeur avec des poings de fer. Il est invaincu en deux combats à l'UFC, par KO dès le premier round.  Daley est prêt à passer à l'étape supérieure. Koscheck est une star du The Ultimate Fighter. Avec deux victoires consécutives, contre Frank Trigg et Anthony Johnson, il ne lui manque plus grand chose pour se placer, de nouveau, à la place du challenger officiel. Alors c'est un combat logique avec des enjeux importants pour les deux combattants, mais sans interêt particulier; et puis commence le « trash talking ».

Darragh Creamer

Il y a quelques mois , quand l'UFC a annoncé le combat entre Josh Koscheck et Paul Daley ce n'était qu'un combat comme un autre. Daley est un jeune boxeur avec des poings de fer. Il est invaincu en deux combats à l'UFC, par KO dès le premier round.  Daley est prêt à passer à l'étape supérieure. Koscheck est une star du The Ultimate Fighter. Avec deux victoires consécutives, contre Frank Trigg et Anthony Johnson, il ne lui manque plus grand chose pour se placer, de nouveau, à la place du challenger officiel. Alors c'est un combat logique avec des enjeux importants pour les deux combattants, mais sans interêt particulier; et puis commence le « trash talking ».

L'équipe de Koscheck, l'AKA, et celle de Daley, le Roughhouse, ont un différent. Précédemment, Dan Hardy, le co-équipier de Daley, a affronté Mike Swick, combattant de l'AKA, les deux se sont lancés des vannes pendant des mois avant le combat. Une bataille que Dan Hardy a largement dominé, tout comme celui qui a eu lieu dans l'Octogone. Daley a pris le relais .

Josh et Paul se sont insultés à travers tous les différents moyens de communication mis à leurs dispositions : interviews, conférences de presse et conférences téléphoniques. Daley, via son blog, traite son adversaire de Fraggle, un de ses guignols créé par Jim Henson qui habitent Fraggle Rock. La saison de la chasse est ouverte. Plus rien n'est épargné : Son image, sa boxe, sa voix, ses cheveux. Daley ne manque pas sa cible, il insulte son adversaire à tout va. Mais Koscheck reste stoïc. Il informe la presse qu'il ne lit pas ce qu'on raconte à son sujet. Daley saute sur l'occasion pour écrire cela sur son blog; « A quoi ça sert d'aller à l'université si on n'apprend pas à lire ». « Semtex » mène l'avant combat haut la main.

Daley passe à la vitesse supérieure. Il sort le « trash talking » du domaine virtuel. Le Britannique lance un défi à ses fans; faire une photomontage de son adversaire avec une nouvelle coupe de cheveux. Ce dernier a présenté le meilleur montage à Josh lors de la conférence de presse deux jours avant l'évènement. On peut dire qu'il n'a pas apprécié le petit « cadeau » .

Dana White n'a pas calmé le jeu en annoncant que le gagnant sera coach pour la 12ème saison du TUF, face à Georges Saint Pierre.

En l'espace de quelques semaines, un petit combat lambda s'est transformé en guerre des tranchées avec d'énormes enjeux, et maintenant c'est une affaire personnelle. C'est cela le « trash talking ».

Les fans au Canada peuvent voir Patrick affronter Alan Belcher en regardant l'UFC 113 en direct en Pay Per View sur Canal Indigo, et les Français peuvent le voir sur RTL9 samedi 15 Mai soir à partir de 22h30.