Skip to main content

"Axe Murderer" pour toujours, Wanderlei KO Stann au Japon - UFC on Fuel 8 Combat Principal

Voici un compte rendu du combat principal de l'UFC on Fuel 8 entre Brian Stann et Wanderlei Silva

Tokyo, Japon le 2 mars – C’est au Japon que Wanderlei Silva a fait sa carrière pendant presque 10 ans, et c’est là-bas qu’il a été surnommé « The Axe Murderer » (le tueur à la hache) à cause de son style agressif et ses nombreuses victoires par KO violents. Alors c’est approprié que sa meilleure victoire à l'UFC ait lieu au Saitama Super Arena, où il a mis KO Brian Stann après quatre minutes et huit secondes du deuxième round lors d’un combat au rythme frénétique qui a rappelé les meilleurs jours du Brésilien.

La stratégie de Wanderlei n’a pas surpris, il guettait son adversaire les poings levés cherchant une ouverture pour lâcher ses coups meurtriers, c’est la stratégie classique du grand Wand. Mais il faut deux pour faire un combat, et Silva a eu des difficultés dans l'Octogone dans le passé lorsque ses adversaires n’ont pas voulu entrer dans son jeu, ce n’était pas le cas de Stann. Le Marines Américain a été plus que content de rencontrer le Brésilien au milieu de la cage, et les deux hommes ont régalé le public avec des échanges de coups aussi puissants que brutaux.

Il n'a fallu que 30 secondes avant le premier échange de coups fulgurants, celui-là a tourné à l'avantage de l'ancien champion du PRIDE, lorsque Stann s'est retrouvé au sol. Mais l'ancien champion du WEC n'a pas baissé les bras, il s'est remis debout aussi vite pour rendre la pareille et envoyer Silva au tapis. Au tout premier round, chacun de ses deux guerriers a réussi à envoyer l'autre au sol deux fois – sans parler du coup bas accidentel de la part de Stann – tel était l'intensité des échanges de coups de poings, de pieds et de genoux.

Ces voyages au tapis n’ont pas réduit l’enthousiasme de Stann, qui a chauffé la foule avec un geste des bras avant de repartir à la chasse au Brésilien dès le début du deuxième round. Contre ses habitudes, Wanderlei a préféré attendre son adversaire pour mieux choisir ses coups. Après un deuxième coup interdit, Stann a pris un avertissement de la part de l’arbitre, mais il a continué à attaquer les jambes de Wanderlei. Cette stratégie semblait porter ses fruits jusqu’à la dernière minute du round. Tout d’un coup, Wanderlei a surgi. Un enchaînement droite-gauche en contre a touché le menton de Stann, envoyant ce dernier au tapis. Silva a suivi l’Américain au sol avec des coups de poings et l’arbitre a mis fin au combat.